Brexit : Le divorce avec l’Europe
Article mis en ligne le 30 mai 2019
dernière modification le 18 décembre 2019

Rubrique :Actualité

Brexit : Le divorce avec l’Europe

Vous avez peut-être entendu que des élèves de 3e sont partis en Angleterre. Mais savez-vous qu’ils reviendront d’un Royaume-Uni (sous la pluie) peut-être différent ?

Nous allons tout vous expliquer !

Pour faire simple, Brexit est une contraction de « British Exit » et désigne la sortie du Royaume-Uni de l’union Européenne. Depuis leur entrée dans l’union en 1973, les Anglais ne faisaient rien comme les autres : Non à la zone euro, à l’espace Schengen et à la coopération renforcée. En 2016, un référendum est voté et les anglais répondent : « leave » (quitter). Les 27 états membres se donnent 2 ans pour négocier la sortie.

Mais la chambre de communes (le parlement Britannique) a refusé 3 fois les accords de retrait présentés par Theresa May, la première ministre britannique. Pour éviter le « no-deal » qui serait un Brexit sans accord, brutal pour l’économie anglaise et européenne, les pro-Brexit veulent reporter la date du Brexit afin de sortir de l’Union avec un accord. Mais les Anglais ne l’entendent pas de la même oreille, ils veulent même un nouveau référendum.

Mais que va changer le Brexit dans la vie de tous les jours ?

Tout d’abord, pour aller au Royaume-Uni, il faudra automatiquement un passeport, un visa (ou non) et vous arrêter obligatoirement à la frontière pour se faire contrôler. Mais cela risque d’être pire pour les Français vivant en Angleterre si le « no-deal » se réalise, ils seraient dans l’irrégularité !

Mais ne paniquez pas, les élèves partis sont bien rentrés en France ; ils n’ont aucune raison de rester bloquer à la frontière !

Sources : le monde, toute l’Europe, 20 minutes, Wikipédia, brut, cnews