La médecine au XVIIème siècle
Article mis en ligne le 28 mai 2019
dernière modification le 27 mai 2019

Rubrique : Vie du collège

La médecine au XVIIème siècle

La médecine au XVIIème siècle est un sujet que nous avons traité en cours de français à travers l’œuvre de Molière. Il critique sévèrement les médecins, ce qui nous a amené à nous poser quelques questions. Dans ses pièces, Molière fait avant tout la caricature des médecins mais il y a une part de vérité dans tout cela. Il se base sur la triste réalité du XVIIème siècle. Si Molière se moque autant des médecins c’est qu’il trouve que les médecins ne sont pas compétents, qu’ils donnent l’impression de maîtriser leur sujet alors que ce n’est pas le cas.

Alors qu’est-ce que la médecine au XVIIème siècle ?

Le diagnostique des médecins :

Au 17ème siècles les médecins pensent que les maladies proviennent de déséquilibres des humeurs qu’ils faut réguler, les traitements à l’époque de Molière sont réduits à des saignées, des clystères (des lavements) ou encore à des purges. Les médecins impressionnaient leurs patients ou leurs patientes en se tenant de très bonne façon et en parlant un langage incompréhensible et parfois inexistant. Le médecin ne peut que conseiller au malade les moyens les plus efficaces qui l’aideront à guérir, mais les malades devaient le faire tout seul .

La formation des médecins

Pour devenir médecin, il faut s’inscrire à la faculté de médecine de Paris. Il faut connaître le latin, être catholique et habiter à Paris. L’inscription coûte très cher sauf si on est fils de médecin. Là, on y apprend la diététique (pratique qui s’intéresse à l’alimentation équilibrée), l’hygiène, la physiologie (étudie le rôle, le fonctionnement et l’organisation mécanique du corps) , la pathologie (examen, étude des maladies) , la thérapeutique et même la botanique car les remèdes sont composés essentiellement à base de plantes. C’est à 25 ans, après deux années d’études, que l’étudiant passe les épreuves du baccalauréat. Puis, pour pouvoir exercer, il présente la licence. Enfin, il y a une grande cérémonie et une célébration religieuse.

Le costume du médecin

{{}}

Les instruments de la Médecine du 17ème siècle

Les instruments de médecine du 17ème siècle étaient bien terrifiants pour les patients.

Il y avait quelques outils comme :

La scie d’amputation qui servait à amputer les membres surtout pour la gangrène.

Mais aussi l’extracteur de flèche servait à enlever les pointes de flèches du corps.

Et aussi l’attelle crânienne utilisée pour faire un trou dans le crâne .

Club journal : Evan, Joanny, Lucas